114 vues
image_pdfimage_print

Calendrier Palestine Libre 2010 « Vive la Résistance »

C’est le 9 décembre 1987 que débuta la première Intifada contre l’occupation israélienne en Cisjordanie, à Gaza et à al-Quds. Elle est appelée la Révoltes des pierres. Etablie depuis la Nakba de 1948 dans les pays limitrophes de la Palestine historique ( Syrie, Jordanie, Liban), la résistance palestinienne s’organise désormais sur les terres mêmes de Palestine. C’est une mobilisation de masse rassemblant l’ensemble des tendances politiques palestiniennes sous l’égide du Commandement National Unifié (CNU). Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) qui vient d’être créé, préserve son autonomie tout en participant aux combats de la résistance. La lutte associe une stratégie de confrontation systématique aux soldats et aux colons, des actions de désobéissance civile et  la réorganisation de la société au travers de comités populaires de solidarité et d’entraide. Elle s’amplifie et se généralise au point de déstabiliser les bases du système coloniale sioniste et de provoquer la contre-offensive du camp impérialiste dirigé par les USA. Les accords d’Oslo ratifiés le 13 Septembre 1993 sont la stratégie mise en œuvre par Israël et les occidentaux  afin de désamorcer le soulèvement national palestinien. Leur véritable objectif est de désarmer la résistance et de permettre à Israël de poursuivre son extension en s’appuyant sur une élite politique palestinienne corrompue et complice. Pour répondre aux assassinats des leaders de la résistance, dont celui de Yahya Ayyache en 1996, aht responsable des Brigades Izz eddin al-Qassam (aile militaire du Hamas), le Mouvement de la résistance islamique organise une série d’attaques présentées comme « la réponse de 50 années de terreur et de crimes sionistes perpétrés contre la population civile palestinienne ».

Comité Action Palestine

print