343 vues

Le 3 janvier 2020 au matin, le Général iranien Ghassem Soleimani, commandant de la Force Al-Quds, l’aile d’élite des Gardiens de la Révolution islamique et Abou Mehdi al-Mouhandis, le responsable irakien des unités de mobilisation populaire, ont été assassinés à Bagdad, sur ordre de Donald Trump.

Le Général Soleimani, numéro 2 de la République islamique, juste après l’Ayatollah Khamenei, était considéré par le peuple iranien comme un héros de la Révolution et de la guerre Irak-Iran. Grand stratège, il coordonnait la politique sécuritaire de l’Iran dans la région et avait joué un grand rôle au Liban lors de l’attaque sioniste de 2006 et plus récemment en Syrie. Il était la pièce maîtresse de la stratégie iranienne au Proche et Moyen Orient. Cet acte de terrorisme commis envers un responsable officiel de haut rang d’un Etat souverain, sur le sol d’un autre Etat souverain est une déclaration de guerre. Incapable de contrer efficacement l’influence de l’Iran dans la région, l’action terroriste est la seule carte que peuvent encore jouer les USA et l’entité sioniste en raison du déclin du capitalisme américain et donc de sa capacité à contrôler le monde. Parallèlement à cet affaiblissement de l’impérialisme, des peuples luttent avec succès pour recouvrer leur souveraineté dont Ghassem Soleimani est une illustration pour l’Iran.

Partout dans le monde, les peuples se battent avec énergie et sacrifice pour la justice sociale et leur souveraineté. En Bolivie, au Chili, au Venezuela, en Algérie et ailleurs, un nouveau monde est en gestation où le mot d’ordre semble partout le même : La souveraineté populaire ! S’il est encore difficile de dire quelles seront les conséquences effectives de cet assassinat, les premières réactions en Iran et en Irak attestent qu’Américains et sionistes ont sans doute, en agissant de la sorte, accéléré la fin de leur emprise au Moyen Orient. La libération de la Palestine en dépend.

Nous, Comité Action Palestine, dénonçons cet assassinat et assurons de notre solidarité tous les peuples qui luttent contre l’impérialisme. Nous rendons hommage à tous leurs combattants qui tombent en martyr pour défendre la cause de la liberté.

Comité Action Palestine

le 7 janvier 2020

print