1 381 vues
image_pdfimage_print

Depuis le 8 juillet, Israël bombarde sans discontinuer la Bande de Gaza, faisant subir à la population palestinienne les pires atrocités. Depuis un mois et demi, plus de 2000 Palestiniens sont tombés en martyrs dont un grand nombre d’enfants et l’on compte 100 000 déplacés à l’intérieur de la bande de Gaza. Dans cette guerre asymétrique, rien n’a été épargné par les bombes de l’occupant sioniste : habitations, mosquées, hôpitaux, résidences pour handicapés.

Après une trêve de cinq jours, l’agression sioniste a repris, déployant son impitoyable force de destruction. Les cadres de la résistance sont particulièrement visés. L’occupant sioniste ne veut rien entendre des revendications légitimes de la résistance, pourtant minimales : fin du blocus de Gaza et ouvertures des points de passage.

Mais la résistance ne lâchera rien sur ses revendications. Après ce nouveau sacrifice du peuple de Gaza, il est en effet impossible pour les Palestiniens de revenir à la situation antérieure, intenable tant le blocus maintient les Gazaouis dans des conditions de vie inhumaines. Ils le savent et, que ce soit à Gaza et dans toute la Palestine, ils s’unissent derrière les organisations qui mènent le combat. La résistance n’a pas le choix, résister ou périr. Face à elle, l’ennemi sioniste n’a pas le choix non plus : continuer l’agression pour affaiblir la résistance ou s’affaiblir lui-même.

Car chaque guerre israélienne contre les Palestiniens poursuit le même objectif : anéantir la résistance palestinienne afin de mieux poursuivre le plan israélien de colonisation de toute la Palestine . Mais inlassablement la résistance met en échec le projet sioniste. Chaque guerre renforce la résistance palestinienne et affaiblit l’ennemi sioniste. Encore une fois la détermination et l’intelligence de la résistance palestinienne surprennent les agresseurs israéliens et le monde. Fortes de leur soutien populaireles branches armées de l’ensemble des organisations de la résistance ont montré leur capacité à atteindre avec leurs roquettes la totalité des cibles stratégiques en Palestine occupée : Tel aviv, Jerusalem occupée, Dimona, Haifa, les plateformes gazières en Méditerranée. La force de la résistance est également remarquable au sol infligeant de lourdes pertes à l’ennemi. Seule la lutte armée a montré son efficacité et la montre encore.

« C’est toujours l’oppresseur, non l’opprimé, qui détermine la forme de la lutte. Si l’oppresseur utilise la violence, l’opprimé n’aura pas d’autre choix que de répondre par la violence. Dans notre cas, ce n’était qu’une forme de légitime défense » (Nelson Mandela).

Cette nouvelle bataille a permis de prendre la mesure du degré de soumission de la « communauté internationale » et, notamment, celle des Etats arabes au sionisme. Les régimes arabes, alliés de l’impérialisme occidental, ont donné leur accord tacite pour que l’entité sioniste en finisse avec la résistance du peuple palestinien. La survie de ces régimes dépend du maintien du statut quo politique dans la région.

En France, cette agression nous montre encore une fois que l’Etat est un allié indéfectible de l’Etat sioniste. L’interdiction des manifestations et les condamnations d’un certain nombre de manifestants montrent que les principes dits démocratiques sont piétinés dès lors que la politique de génocide en Palestine est contestée. Les très timides dénonciations des massacres à Gaza par F. Hollande ne trompent personne.

Les Palestiniens ne devront désormais compter que sur leurs propres forces et la vague de soutien populaire dans le monde entier. Et, il semble bien que l’Histoire de la Palestine soit aujourd’hui à un tournant. Sur les traces de la résistance des Vietnamiens, des Algériens, des combattants du Hezbollah au Liban, les Palestiniens marchent vers la victoire. La sauvagerie du colonialisme juif n’a pas pu les faire plier.

Le Comité Action Palestine réaffirme son soutien inconditionnel à la résistance palestinienne pour la libération de la terre arabe de Palestine. Il dénonce l’abject soutien de l’Etat français aux massacres sionistes. Il souhaite rendre hommage à tous les Martyrs de cette cause qui ont donné leur vie pour la justice et la liberté en Palestine mais aussi dans le monde entier.

print