909 vues
image_pdfimage_print

Depuis près de deux mois, le peuple tunisien a pris en main son destin. Il aura fallu qu’un jeune diplômé au chômage, et d’autres après lui, tombent en martyr pour allumer le feu de la contestation, après plus de vingt ans d’oppression et de terreur. Puis ce fut au tour de la jeunesse algérienne des quartiers populaires de sortir dans la rue pour dénoncer l’injustice sociale.

Les peuples tunisien et algérien nous montrent encore une fois que l’oppression et l’injustice engendrent inexorablement la résistance de ceux qui la subissent. Le peuple tunisien fait la preuve qu’un peuple uni est plus fort que ses oppresseurs. Corrompus, gangrénés par une classe d’affairistes voraces, l’Etat tunisien, comme tous les Etats arabes, n’est que le relais des intérêts occidentaux, et en particulier des intérêts français. Le silence de la classe politique française et des « intellectuels » médiatiques, face à la répression du mouvement populaire menée par Ben Ali, le montre.

Pour préserver les intérêts capitalistes français et par peur du parti islamique, la gauche et la droite ont soutenu cette dictature impitoyable. Au lieu de se taire, cette classe politique coloniale continue encore aujourd’hui à faire la leçon au peuple tunisien en lui dictant ce qu’il devrait faire. Totalement discréditée, elle continue pourtant d’aboyer alors qu’elle devrait se taire, et laisser le peuple tunisien décider de son destin. La révolution tunisienne est une affaire du peuple tunisien, le choix des futurs dirigeants de l’Etat tunisien est une affaire du peuple tunisien.

La révolution tunisienne est un exemple pour tous les peuples du monde arabe. Face à la solidarité des dictatures des pays arabes et de l’impérialisme occidental, il n y a qu’une seule issue : la solidarité des peuples arabes pour détruire ces dictatures soutenues par les Etats occidentaux et l’Etat israélien.

Nous, Comité Action Palestine, qui soutenons inconditionnellement la résistance du peuple palestinien contre la plus abjecte des oppressions qu’est le sionisme, tenons à exprimer notre totale solidarité avec le peuple tunisien et les mouvements populaires du monde arabe qui réclament la liberté et l’égalité.

print