348 enfants palestiniens dans les prisons de l’occupation dont 20% sont malades

1 000 vues
le 11/1/2007 17:10:00 (3843 lectures)

 

 Un rapport du Ministère Palestinien aux Prisonniers, a dévoilé que 348 enfants palestiniens sont détenus dans les prisons israéliennes et que plus de 5220 ont été arrêtés depuis le début de l’Intifada d’Al Aqsa en 2000.

Le rapport souligne aussi que les autorités de l’occupation israélienne privent les enfants prisonniers de leurs principaux droits assurés par les lois internationales comme le doit d’avoir un avocat, le droit de soins sanitaires, et le droit d’être traité comme un être humain.

Au contraire, les enfants prisonniers subissent la torture sous toutes ses formes, physique et psychologique. Ils sont victimes de mauvais traitements, de pénalités collectives, d’harcèlement sexuel. Ils sont isolés du monde extérieur, n’ont pas le droit de recevoir de visites de leurs familles. Ils souffrent aussi de négligence médicale et des maladies qui dans se contexte ne manquent pas de se propager.

source : www.palestine-info.cc

Un rapport du Ministère des Affaires des prisonniers et des libérés, a dévoilé que 348 enfants palestiniens sont détenus dans les prisons israéliennes, dont 5 prisonnières sont des mineures.

– Ce rapport a indiqué également que 2% des enfants sont détenus administrativement sans aucune accusation ni jugement.

– 63.5% ont été arrêtés sans être jugés.

– 33% ont été condamnés à différentes peines de prison.

– 61.4 % sont incarcérés dans les prisons des territoires occupés en 1948.

– 8 % sont de genre féminins.

– 20.6 % souffrent de maladies différentes.

Les enfants prisonniers souffrent de conditions extrêmement mauvaises et insupportables qui violent toutes les lois internationales des droits des enfants.

Dans le même contexte, le rapport mentionne que depuis l’Intifada d’Al Aqsa, le gouvernement sioniste utilise des mesures oppressives avec les enfants prisonniers comme les tortures, la réduction des aliments, en leur interdisant également le droit à l’éducation et à l’enseignement.

Le rapport appelle toutes les organisations qui croient à la démocratie à intervenir immédiatement pour libérer tous les enfants palestiniens dans les prisons de l’occupation israélienne.

De plus, le rapport précise que les autorités de l’occupation israélienne ont arrêté plus de 5220 enfants palestiniens depuis le début de l’Intifada d’Al Aqsa en 2000, dont plus de 226 enfants en 2005.

348 enfants palestiniens sont détenus dans les prisons de l’occupation israélienne, dont 3 sont des prisonnières mineures et plus de 740 prisonniers qui étaient des enfants lors de leur arrestation, ont atteint l’âge de dix-huit en prison.

Le rapport souligne aussi que les autorités de l’occupation israélienne privent les enfants prisonniers de leurs principaux droits assurés par les lois internationales comme le doit d’avoir un avocat, le droit de soins sanitaires, et le droit d’être traité comme un être humain.

D’un autre côté, le rapport a accusé les autorités de l’occupation d’appliquer l’ordre militaire (N° 132) qui permet d’arrêter les enfants de moins de 18 ans, en violant toutes les lois internationales.

Les chambres des prisonniers enfants sont très sales, les insectes se propagent partout en plus du manque d’aération et du surnombre.

Les prisonniers souffrent de négligence médicale, du manque de soin sanitaire, de la réduction des vêtements, d’isolement du monde extérieur, de l’interdiction des visites de leurs familles, les tortures inhumaines, des mal traitements, d’isolement individuel, de pénalités collectives, d’ harcèlement sexuel, de la propagation des maladies, et sont privés de leur droit de d’éducation.

Le rapport a classé les enfants prisonniers selon leurs âges, l’année de leur arrestation, et le genre de condamnation.

* Selon les âges : le rapport a précisé que trois enfants ont moins de 13 ans, 8 ont moins de 14 ans, 39 ont moins de 15 ans, 78 ont moins de 16 ans, 213 ont moins de 17 ans, et 7 enfants ont moins de 18 ans.

* L’année de détention :

– Touts les enfants qui ont été détenus en 2003 ont été condamnés à des peines de prison.

– 35.7% des enfants ont été arrêtés en 2004.

– 53.6% des enfants ont été arrêtés en 2005.

– 72.9% des enfants ont été condamnés en 2006 et sont encore détenus dans les prisons israéliennes.

* Le genre de condamnation :

– 8 enfants sont détenus administrativement.

– 221 enfants arrêtés, dont deux fillettes, alors que le reste sont des garçons _ 116 sont condamnés à des peines de prison, dont une enfante.

* La répartition des enfants dans les prisons israéliennes :

– Environ 61.4% des enfants sont détenus dans des prisons à l’intérieur des territoires occupés en 1948 en étant privé de la visite de leurs familles sous des prétextes sécuritaires.

– 125 % enfants sont incarcérés dans des camps militaires israéliens.

– 3 enfants ont été emmenés vers des directions inconnues.

– 220 enfants dans d’autres prisons subordonnées.

Le nombre d’enfants arrêtés dans les prisons israéliennes à l’intérieur des les territoires 1948 :

– Il existe 99 enfants dans la prison de Talmonde.

– 7 enfants dans la prison de Hasharon.

– 2 enfants dans la prison d’Al Naqab.

– 7 enfants dans la prison de Magedo.

– 5 enfants dans la prison d’ Al Jalama.

– 1 enfant dans la prison de Bitah Takfa.

– 85 enfants dans la prison de Damoune.

– 8 enfants dans la prison d’Al Maskoubia.

* En Cisjordanie :

– 8 enfants sont incarcérés à Kadoumim.

– 10 enfants à Atsimon.

– 65 enfants à Ofer.

– 6 enfants à Bijamine.

– 17 enfants à Hawara.

– 25 enfants à Salem.

– 3 enfants dans des endroits inconnus.

* Les enfants malades :

Selon le rapport, 62 enfants prisonniers sont malades et souffrent de maladies différentes dans les prisons de l’occupation israélienne à cause des négligences médicales.

De plus, le rapport a dévoilé que les autorités de l’occupation israélienne violent l’Article (N° 91) de la convention de Genève qui exige l’existence d’un docteur dans chaque prison pour avoir des soins médicaux.

Finalement le rapport a clarifié que les informations sur le nombre d’enfants prisonniers dans les prisons israéliennes n’est pas précis car les arrestations des enfants sont presque quotidiennes et que beaucoup d’entre eux sont transportés vers des direction inconnues.

source : www.palestine-info.cc

print