116 vues
image_pdfimage_print

Le 22 juin à 20h00,

Athénée municipal, à Bordeaux (place St Christoly, arrêt de tram Hotel de Ville, trams A et B)

 

Le Comité Action Palestine

vous convie à

une Conférence-débat

« L’école à Gaza : éducation et résistance »

avec Bassem ABOUDRAZ,

conseiller d’éducation pour l’enseignement du français à Gaza

 

En Palestine, la population est jeune, très jeune et la société palestinienne considère l’éducation de ses enfants, garçons ou filles, comme un pilier de leur avenir. Le taux d’alphabétisation est proche de 100% et le système éducatif palestinien est considéré comme excellent.

Mais les enfants et les jeunes sont aussi particulièrement exposés à la violence coloniale sous toutes ces formes. Témoins de la répression et des assassinats subis par les membres de leur famille ou leur entourage, les enfants sont aussi les victimes

 

directes de l’occupation. Depuis 2000, 2000 enfants ont été tués par les forces armées israéliennes, et 12 000 jetés dans les prisons de l’occupant où ils subissent des tortures au même titre que les adultes. Les écoles ne sont même pas un refuge pour eux. A Gaza, soumis à un blocus depuis 11 ans, un tiers des écoles a été détruit en 2014 pendant l’attaque israélienne qui a duré plus de 50 jours et, depuis, les conditions d’apprentissage sont encore plus difficiles.

Mais les élèves et les enseignants ont toujours des projets, car poursuivre coûte que coûte l’éducation des jeunes générations est un acte de résistance.

Quelle est la situation au quotidien à Gaza ? Quelles en sont les répercussions sur les enfants ? Quelles sont les difficultés des enseignants et comment arrivent-ils à les résoudre ? Bassem Aboudraz nous apportera son témoignage et nous livrera son analyse de la situation.

 

En collaboration avec ISM-France, Voix décoloniales, Espace Culturel des 2 rives, Les alliés de la Paix

Photo:  Bassem Aboudraz lors d’une conférence en 2013

aussi sur facebook

https://www.facebook.com/events/230244124226724/

print