381 vues
image_pdfimage_print

Comité Action Palestine, 30 décembre 2023

Au 85ème jour de combats acharnés, la résistance palestinienne n’a pas cédé. En très grande difficulté, l’armée sioniste bombarde à l’aveugle ou cible des civils désarmés. Sa seule stratégie est de faire un maximum de morts et de tout détruire sur son passage. Si l’objectif est de retourner la population gazaouie contre la résistance, c’est raté.  Si l’objectif est de détruire la résistance, là encore c’est raté. Le peuple palestinien est plus que jamais solidaire de la résistance. Plus que jamais, les différentes organisations de la résistance coopèrent pour infliger une défaite promise à l’ennemi sioniste. Malgré les milliers de morts et de blessés, malgré les destructions, malgré la faim et la soif, les Palestiniens sont toujours debout.

L’armée sioniste fait surtout la guerre aux enfants et aux femmes. La mission des sionistes sur cette terre n’est rien d’autre que de semer la mort et de voler les biens des Palestiniens. 75 ans de colonisation, 75 ans de crimes et de vol. L’image d’« Israël » dans le monde est aujourd’hui et à jamais très dégradée. Rien ne sera plus comme avant. Il n’y a pas de retour en arrière possible. L’Histoire dira toujours : « Israël » est un génocide ! « Israël » est un crime organisé !». L’Etat sioniste a déjà perdu la bataille des idées. Il en perdra d’autres sur le terrain militaire.

Loin d’être vaincue, la résistance se développe et se déploie sur plusieurs champs de bataille. Depuis le premier jour, la résistance palestinienne s’adapte à la stratégie sioniste et porte des coups décisifs. Les pertes « israéliennes » sont considérables malgré les mensonges habituels des dirigeants sionistes. Ces derniers n’ont toujours pas compris que quelle que soit la stratégie militaire, les Palestiniens ont suffisamment d’expérience et de maîtrise militaire pour leur faire face. La foi dans leur indépendance est inébranlable. Aucune arme, aucune violence ne saurait les contraindre à renoncer à vivre libres et dignement sur leur terre. En 75 ans de colonisation, les Palestiniens ont appris et connaissent bien leur ennemi. Depuis 85 jours que la guerre fait rage, la résistance est toujours là, bien présente et bien déterminée. Les opérations audacieuses des résistants le prouvent chaque jour. Depuis le 7 octobre, « Israël » est en échec. Il est en soi un échec historique. La roquette anti char Al-Yassine 105 a définitivement pulvérisé le projet sioniste en terre de Palestine.

Sur les autres champs de bataille, la résistance libanaise, minutieusement et intelligemment, inflige des destructions militaires aux « Israéliens ». Les colons ont été chassés des abords de la frontière libanaise. Une partie du territoire est déjà libérée. C’est un choc existentiel pour ces colons et pour « Israël ». L’armée « israélienne » réputée invincible est humiliée. Là aussi l’Histoire retiendra que l’invincibilité est un mythe. En situation coloniale, il n’existe pas d’armée invincible. Seule l’arrogance permet de le croire. Le colon « israélien » a vécu avec cette illusion. Dorénavant, il ne sera en sécurité nulle part en Palestine occupée. Il constate avec amertume que l’armée « israélienne » a menti, qu’elle ment toujours. Il devra accepter la cruelle vérité : « Israël » est un mirage.

Il constate aussi que la résistance au sionisme est internationale. Les Yéménites imposent leur loi dans leurs eaux territoriales. Les bateaux à destination des ports israéliens sont interdits de passage dans le détroit d’Al Mandab. En Syrie, en Irak les bases américaines sont la cible de missiles et de drones. En frappant les Américains, la résistance frappe « Israël ». Sans les Américains, « Israël » serait déjà dans les poubelles sanglantes de l’Histoire. Dans sa course vers l’abime, l’entité sioniste vient de provoquer l’Iran en tuant le 25 décembre le général iranien Razi Moussavi. Elle croit certainement qu’en éliminant physiquement des dirigeants, elle élimine la menace. Encore une illusion. La politique d’assassinats ciblés menée depuis des décennies n’a eu aucune efficacité. L’élimination de plusieurs dizaines de dirigeants du Hamas et du Hezbollah n’a éliminé ni le Hamas ni le Hezbollah. La résistance multiforme et active sur plusieurs fronts fait perdre la tête à « Israël » et à ses dirigeants qui étalent désormais leurs désaccords sur la place publique. Une résistance unie et des sionistes désunis, voilà une bonne nouvelle.

Chaque assassinat, chaque destruction, chaque crime commis par les sionistes isole davantage chaque jour « Israël » et renforce l’espoir d’une victoire prochaine. Trois mois de bombardements intenses et criminels n’ont pas fait abdiquer les Palestiniens. C’est une autre bonne nouvelle. Continuons ici en Europe, ici en France et à Bordeaux à maintenir la mobilisation pour soutenir nos sœurs et frères palestiniens. Nous saluons leur courage et leur dignité.

Palestine vivra, Palestine vaincra !

print