353 vues
image_pdfimage_print

Calendrier Palestine Libre 2016 « Palestine: la boussole des opprimés »

La logique sioniste par MalcomX (la Gazette égyptienne, 17 septembre 1964, extraits)

[…] L’arme moderne du 20ème siècle du néo-impérialisme est le « dollarisme ». Les sionistes ont maîtrisé la science du dollarisme : la capacité de venir en se faisant passer pour un ami et un bienfaiteur, en apportant des cadeaux et toutes les autres formes d’aide économique et d’offres d’assistance technique. Ainsi, le pouvoir et l’influence d’une Israël sioniste dans beaucoup de nations africaines nouvellement “indépendantes” sont vite devenus même plus inébranlables que ceux des colonialistes européens du 18ième siècle… et cette nouvelle sorte de colonialisme sioniste diffère seulement dans la forme et la méthode, mais jamais dans le motif ou l’objectif […].

Les impérialistes européens jamais rusés ont judicieusement placé Israël là où cet Etat pourrait géographiquement diviser le monde arabe, infiltrer et semer la graine de la désunion parmi les chefs africains et diviser aussi les Africains contre les Asiatiques.

L’occupation de la Palestine arabe par l’Israël sioniste a forcé le monde arabe à gaspiller des milliards de dollars précieux sur les armements, rendant impossible pour ces nations arabes nouvellement indépendantes de se concentrer sur un renforcement des économies de leur pays et d’élever le niveau de vie de leur peuple.

Et ce perpétuel  niveau de vie faible dans le monde arabe a été habilement utilisé par les propagandistes sionistes pour faire apparaître aux Africains que les chefs arabes ne sont pas intellectuellement ou techniquement qualifiés pour élever le niveau de vie de leur peuple… ainsi, indirectement « induisant » que les Africains se détournent des Arabes pour se tourner vers les Israéliens pour les enseignants et l’assistance technique.

« Ils estropient l’aile de l’oiseau, et le condamnent ensuite de ne pas voler aussi vite qu’eux ».

Les impérialistes font toujours en sorte de sembler généreux, mais c’est seulement parce qu’ils rivalisent avec les pays nouvellement indépendants, économiquement infirmes, et dont les économies sont vraiment estropiées par la conspiration capitaliste sioniste. Ils ne peuvent pas être contre la compétition équitable, ainsi ils redoutent la demande d’Abdul Nasser Gamal pour l’Unité Africo-Arabe sous le socialisme. […]

Né en 1925, MalcolmX est l’une des personnalités les plus marquantes du mouvement noir aux Etats-Unis. Il meurt assassiné en 1965.

print