121 vues
image_pdfimage_print

Comité Action Palestine, le 6/11/2022

« Qu’ils retournent en Afrique » ou « qu’il retourne en Afrique », c’est la même chose dit la gauche qui donne des leçons de bon antiracisme. Mais on ne fait pas de la politique avec de bons sentiments, sinon pour manipuler. Gentille gauche contre méchante extrême droite et contre la un peu moins méchante droite. C’est l’île aux enfants dans la tête des gentils de gauche. Mais une gauche conséquente, une gauche en rupture et sincère dirait : « que cesse le pillage des ressources des pays du Sud, stop au soutien des dictatures et aux guerres que nous menons partout dans le monde. Nous, nations d’Occident, détruisons ces pays et ces peuples, et par notre avidité capitaliste nous poussons des personnes à migrer et à prendre d’énormes risques, au péril de leur vie, en traversant déserts arides et mers déchainées. ! »

Mais rien de tout ça. On n’entend pas cette gauche lorsque les familles des victimes des violences policières racistes interpellent le pouvoir et tentent de se faire entendre dans la rue. On n’entend pas cette gauche quand il s’agit de dénoncer les massacres quotidiens perpétrés par les sionistes en Palestine ou la présence militaire de la France en Afrique. Non, elle devient étrangement muette ! il est plus facile de faire montre de compassion, une compassion qui, en fin de compte, légitime l’ordre des Total et des Bolloré en fermant les yeux devant la cause de toutes les injustices : le profit et le pillage des ressources qui participent au confort de cette petite bourgeoisie de gauche des centres villes. Alors, il n’est pas étonnant de voir ces députés LFI faire la comédie antiraciste à l’Assemblée nationale dans l’après midi et le soir venu courir à Cnews, la chaîne raciste et islamophobe du milliardaire Bolloré, pour dire combien c’est mal le racisme. Comme si la violence raciste quotidienne d’un Zemmour et de la chaîne Cnews est plus acceptable que le propos de l’ignare raciste du RN à l’Assemblée nationale.

Frantz Fanon avait raison de dire que le racisme est chose normale dans les pays occidentaux. Il est aussi chose normale au sein de la gauche qui ne cessera jamais de se donner une bonne conscience en manipulant le malheur des opprimés.

print