192 vues
image_pdfimage_print

«Si Israël est la fille gâtée de l’Amérique, la Palestine est la fille chérie de l’Algérie». C’est avec ces mots qu’un internaute algérien a choisi d’illustrer la séquence d’un drapeau palestinien hissé avec le drapeau algérien lors d’une manifestation.

Des résistants palestiniens brandissant un drapeau algérien pour faire face à l’armée d’occupation israélienne et d’immenses drapeaux palestiniens flottant au cœur de toute mobilisation populaire algérienne…La force du symbole ne trompe pas. Le destin de ces deux peuples se confond, tant leur histoire et leur résistance à l’oppression sont communes.

Ces deux peuples sont en effet liés à plus d’un titre. Si la Palestine fût au 19ème siècle le refuge de résistants algériens fuyant la colonisation française, l’Algérie, la Mecque des révolutionnaires, accueillit de nombreux réfugiés et combattants palestiniens, notamment en 1967. Et c’est à Alger en 1988 qu’est proclamée l’Indépendance de l’Etat de Palestine. Mais au-delà de leurs chemins croisés, c’est bien la résistance à la barbarie coloniale qui soude Palestiniens et Algériens.

Les drapeaux palestiniens en Algérie attestent que « l’Algérie est avec la Palestine en toutes circonstances » et que le seul chemin conduisant à la victoire des peuples est celui de la résistance. Les drapeaux algériens en Palestine disent au monde que le combat n’est pas vain et qu’il existe une solution et une seule, la libération de toute la terre de Palestine, de la Mer au Jourdain. Ces inséparables drapeaux, symboles de la fraternité de combat contre l’ennemi colonial, enseignent  qu’«un peuple qui lutte pour sa liberté et son indépendance est invincible». Face à l’unité des oppresseurs, les deux peuples préfigurent la nécessaire unité des opprimés.

print