8 718 vues
image_pdfimage_print

Depuis plus de 100 ans, le vol de la terre et de l’eau sont au cœur du projet colonial sioniste en Palestine. N’ayant pas d’autre objectif que de vider la Palestine de sa population d’origine, le sionisme conduit une épuration ethnique qui n’a jamais cessé depuis la création de l’Etat d’Israël en 1948. Expulsés de leurs terres par la force au profit des colons, les Palestiniens représentent aujourd’hui la population de réfugiés la plus importante au monde. Ils attendent toujours l’application de leur Droit au Retour et la restitution de leurs terres et foyers dont ils ont été chassés.

En Palestine et ailleurs, le vol de la terre et de l’eau sont au cœur du colonialisme et de tous les impérialismes qui sont les émanations d’un seul et même système, le capitalisme. Partout sur cette Terre, les peuples sont confrontés à ce même système économique. Basé sur l’exploitation sans limites des ressources et des travailleurs, partout il détruit la nature et partout il appauvrit les masses. En France ou en Palestine, le capitalisme ruine des vies parce que là où il y a la vie, il voit des profits. Et là où il y a des profits à faire, il cherche à soumettre des hommes et des nations entières par la violence.

Mais, face à cette dépossession et cette destruction, la résistance s’organise partout. En Palestine, la résistance armée contre la colonisation israélienne veut aussi donner un avenir meilleur aux enfants palestiniens. La violence première est coloniale, les Palestiniens se défendent légitimement et continueront à se défendre jusqu’à la libération de leur terre. 

En France le peuple des travailleurs résiste aussi contre ce système qui cherche à écraser les faibles, les gilets jaunes, les grévistes et les manifestants de tous horizons, épris de justice, comme les Soulèvements de la terre qui luttent contre la destruction de la planète et l’accaparement des biens communs par les possédants. Face à cette résistance qui s’organise, le pouvoir ne compte plus que sur la police pour défendre sa politique. Comme si l’utilisation d’armes de guerre ne suffisait pas, il cherche, en mobilisant l’arme de la dissolution, réduire au silence toutes les organisations qui contestent sa vision du monde.

Comme aujourd’hui les Soulèvements de la terre, et à la suite de nombreuses associations musulmanes, le Comité Action Palestine a été soumis, au printemps 2022, à un décret de dissolution signé par Macron. En application de l’article L212-1 du code de la sécurité intérieure, il était reproché à l’association d’une part son antisionisme considéré par le gouvernement comme une incitation à la haine, à la discrimination et à la violence contre un groupe de personnes en raison de leur religion, en un mot assimilé à de l’antisémitisme,  et d’autre part son soutien inconditionnel à la résistance du peuple palestinien considéré par le gouvernement comme une incitation au terrorisme. Mais suite au recours déposé devant le conseil d’Etat, le décret de dissolution a été suspendu sine die. Contrairement aux griefs du ministère de l’Intérieur, le Conseil d’Etat a considéré que la dissolution de l’association relevait d’une atteinte grave à la liberté d’expression et d’association. La ligne de défense a été claire. L’association a dénoncé les mensonges et les manipulations du gouvernement et elle n’a à aucun moment renié ses principes politiques anticolonialistes. Dans le recours déposé et lors de l’audience au Conseil d’Etat, notre association a porté haut et fort les revendications du peuple palestinien et de ses principales organisations.  Elle a tenu à préciser, conformément à sa charte, que le Comité Action Palestine soutient la résistance du peuple palestinien sous toutes ses formes et a rappelé le principe non négociable de la souveraineté des peuples. Ainsi le Conseil d’Etat a, par cette décision, administré un camouflet historique au gouvernement français. Cette victoire ne fut pas seulement la nôtre, mais aussi et surtout, celle de tous les militants sincères. Nous renouvelons nos remerciements à notre avocat Vincent Brengarth et aux organisations qui nous ont soutenus dans cette bataille. Aujourd’hui nous apportons tout notre soutien au « Soulèvements de la Terre » et nous leur adressons ce simple message « Seule la lutte conduit à la victoire » ! Macron et sa clique peuvent essayer de dissoudre toute la société. Mais comme les Palestiniens finiront par dissoudre le régime sioniste, la résistance des travailleurs finira ici par dissoudre le régime macroniste, et au-delà, espérons-le, système capitaliste !

Comité Action Palestine

18 avril 2023

print