433 vues
image_pdfimage_print

Communiqué du bureau des médias du gouvernement, lundi 27 Novembre 2023

« Face aux crimes insensés d’Israël et à la guerre dans la bande de Gaza, nous voudrions souligner ce qui suit :

1. Nous tenons toujours l’occupation « israélienne » et la communauté internationale pleinement responsables des crimes brutaux et odieux perpétrés lors de la guerre « israélienne » contre la bande de Gaza,et notamment contre les hôpitaux et contre les équipes médicales. Nous tenons également toujours les Nations Unies et l’occupation « israélienne » comme entièrement responsable de l’arrestation criminelle ainsi que de la vie et de la sécurité des équipes médicales, dirigées par le directeur général du complexe médical Al Shifa, Dr. Muhammad Abu Salamiya. Nous exigeons leur libération immédiate et rapide, ainsi que celle de tous les détenus.

2. À la lumière de l’accord de trêve humanitaire qui a débuté vendredi dernier et qui se poursuivra pendant deux jours supplémentaires, nous exigeons l’introduction des équipements et des machines nécessaires pour que les équipes de la protection civile puissent récupérer les corps de centaines de martyrs qui sont encore sous les décombres. Pendant la guerre d’agression, l’occupation a pris pour cible des dizaines de machines et d’équipements de la défense civile et a ainsi conduit à une catastrophe humanitaire car les équipes ont été empêchées de travailler et de récupérer les blessés et les martyrs.

3. Sur un autre plan, nous, les médias du gouvernement, mettons en garde contre une nouvelle catastrophe environnementale résultant de l’occupation « israélienne » qui bloque l’acheminement du carburant, en particulier vers les gouvernorats de Gaza et du nord de Gaza, alors qu’une dépression météorologique arrive, marquée par le début des pluies hivernales. L’obstruction continue de l’occupation et son ciblage des stations d’épuration, des puits et des infrastructures menacent de noyer des milliers de maisons, dans les deux gouvernorats.

4. Près de 800 000 citoyens de notre grand peuple palestinien résident encore dans les gouvernorats de Gaza et du nord de Gaza et vivent dans des conditions très difficiles jamais connues auparavant. Tous les gouvernorats de la bande de Gaza souffrent particulièrement d’une grave pénurie d’eau, de nourriture, de médicaments et de produits de première nécessité, surtout à la lumière de l’absence totale des services de l’UNRWA, l’occupation ayant saboté les hôpitaux et détruit complètement le secteur de la santé.

5. Durant la brutale guerre nazie contre la bande de Gaza, l’armée d’occupation « israélienne » a mis en œuvre un plan délibéré visant à détruire des centaines de milliers d’unités d’habitation dans la bande de Gaza, en particulier dans les gouvernorats de Gaza et du nord de Gaza, afin d’aggraver la réalité humanitaire, en particulier avec l’arrivée de l’hiver et la baisse des températures. La perte de leurs maisons par des centaines de milliers de citoyens à cause de l’agression conduit à lancer un appel urgent pour une intervention immédiate et rapide de tous les pays arabes et islamiques et tous les pays du monde libre à trouver des solutions rapides qui permettront d’abriter des centaines de milliers de personnes qui ont perdu leur maison dans cette guerre folle, brutale, immorale et inhumaine menée par l’armée d’occupation « israélienne ». »

source : canal Telegram « Axe de la Résistance »

print