416 vues

Le militant palestinien Nizar Banat a été assassiné le 24 juin, au cours de son arrestation par les services de sécurité de l’Autorité Palestinienne. Les Palestiniens se sont alors rassemblés en masse, notamment à Ramallah siège de l’Autorité, pour dénoncer la traitrise et réclamer la démission de Mahmoud Abbas.  Une nouvelle ère de la lutte de libération nationale s’ouvre actuellement. Finies les chimères d’Oslo et la politique de collaboration avec l’occupant dont l’Autorité Palestinienne est l’incarnation. Créée pour suppléer la puissance coloniale et mater la résistance en interne, cette autorité a, de fait, conduit le projet national palestinien dans une impasse. Mais après 30 ans, les Palestiniens ne sont plus dupes. Ils veulent reprendre leur destin en main. L’unité exprimée en mai dernier lors de la récente « bataille de l’Epée d’al-Quds » par toutes les composantes de la société palestinienne où qu’elles se trouvent démontre le rejet total de la politique de collaboration avec l’occupant et l’attachement à la résistance comme seul moyen de débarrasser la Palestine du sionisme. Les jours de l’Autorité palestinienne, comme ceux de l’entité coloniale, sont dorénavant comptés !

Comité Action Palestine

print