425 vues
image_pdfimage_print

Malgré tous les efforts médiatiques de l’Occident pour criminaliser la résistance palestinienne, les peuples, partout dans le monde, se mobilisent pour la Palestine. Des millions de personnes sont solidaires du peuple palestinien, qui depuis plus de 75 ans se tient debout contre le projet colonial et raciste de l’entité sioniste.

Derrière les images du massacre barbare perpétré par l’entité sioniste depuis le 7 octobre dans la bande de Gaza, mais aussi en Cisjordanie ; derrière les images de tous ces enfants, toutes ces femmes assassinés par les bombardements aveugles et incessants sur Gaza ; derrière les images des hôpitaux, des écoles, des camps de réfugiés détruits ; derrière les images d’un peuple que l’entité sioniste prive de carburant, de soins, d’eau et de nourriture, il y a aussi les images d’une résistance inflexible. Soutenir la Palestine, c’est avant tout se tenir aux côtés de cette résistance, quelle que soit la forme qu’elle prend.

Soutenir la Palestine, c’est aussi dénoncer les Etats qui justifient les crimes sionistes. Ces Etats ne sont pas seulement complices, ils sont acteurs du génocide en cours, comme le sont aussi les grands groupes capitalistes. Certains d’entre eux profitent en effet depuis des années de la colonisation et collaborent en s’implantant en Palestine occupée. Depuis le 7 octobre, cette réalité est d’autant plus forte que l’on a pu voir certaines de ces multinationales soutenir concrètement l’armée sioniste par l’envoi de colis alimentaires aux soldats, comme a pu le faire Carrefour.  Ces multinationales portent une responsabilité incontestable dans les massacres commis contre les Palestiniens.

En tapant dans leur porte-monnaie, en faisant chuter leurs profits, ces sociétés capitalistes pourraient être contraintes à réviser leur position : n’achetons plus les produits issus de ses marques puisque leur seule raison d’exister est le profit. Il est de notre devoir de les mettre à genoux.

Faisons de ce boycott un outil au service la résistance du peuple palestinien.

Howard Schulz, principale actionnaire de Starbucks soutient financièrement la start-up Wiz, entreprise de cybersécurité israélienne, à hauteur de plus d’un milliard de dollars. Par ailleurs Starbucks a poursuivi son syndicat de travailleurs pour un tweet en faveur de la Palestine, « refusant d’être assimilée à une organisation syndicale dont elle ne partage pas le point de vue »

Les groupes Carrefour et Mac Donald ont apporté un soutien direct à l’armée sioniste à travers la distribution de colis alimentaires.

Vous pouvez retrouver sur ce lien une liste de marques et enseignes qui soutiennent la colonisation sioniste : Que boycotter ?

L’application buycott permet de connaître la provenance des produits que nous achetons.

print