228 vues

Nawaf Radwan

13/5/2021

Que pensez-vous de la situation ? Ce qui se passe à présent est exactement ce que personne n’avait osé imaginer un ou deux mois auparavant… Même « Israël » n’arrive pas à le croire. Vous pouvez constater l’étonnement dans leurs yeux, tout autant que dans les nôtres. Qui aurait pu s’attendre à tout ce qui arrive ?

Cela se passe depuis 70 ans, tous les jours, à chaque heure et chaque minute, depuis les premiers jours de la Nakba, lorsqu’ils sont arrivés vers nous, en envahisseurs armés. Ils ont tué nos familles, les ont expulsées, ont démoli leurs maisons et exécuté les pires massacres, avec la connivence du monde entier… Voilà qu’ils veulent recommencer, dans Sheikh Jarrah et al-Quds.

Nous non plus, nous n’y croyons pas, mais cela arrive. Cela arrive tous les jours sur les barrages et les cages d’acier par lesquelles passent les travailleurs, tous les matins, cela se passe avec les exactions de la police, de l’armée et des colons, à l’encontre de la population. Cela se passe tous les jours, où les Palestiniens sont tués dans les rues et les trottoirs, avec les arrestations, les démolitions des maisons, l’enlèvement des enfants.. Israël aime tuer les enfants. Depuis le début des événements, il en a tué 17 (31 à l’aube du 14/5) à Gaza. Cela se passe avec le mur de l’apartheid qui a déchiré les familles en morceaux.. Cela se passe dans le monde des ghettos quadrillés, avec la pauvreté, l’ignorance programmée, et les taux effarants de criminalité… Tout cela arrive, et même plus, depuis longtemps dans l’Etat bleu de l’apartheid.

« Israël » veut que ce soit une nouvelle Nakba. Il veut ajouter des massacres à son registre criminel. Il veut nous expulser de nos maisons. Nous, nous ne voulons que la liberté et la dignité.. et une autre chose minuscule, si vous le permettez : nous voulons vivre comme nous le voulons. Nous voulons notre droit simple et clair : lutter contre cet « Etat juif nazi ».

Ils veulent une autre Nakba, mais le temps du « ne prends pas toutes les affaires, Umm Mohammad,… nous reviendrons dans une semaine » est fini.. Cette fois-ci, nous ne reviendrons pas, car nous ne partirons nulle part, en toute simplicité ! Nous restons ici !

Les gens se sont rassemblés dans Sheikh Jarrah et al-Quds face aux attaques des colons et de la police. Des hommes, femmes, enfants, vieillards, ensemble, dans une seule scène. Leur aspect varié et leurs différences font ressortir le clonage des colons, des clones racistes, distordus, malades, remplis de haine et d’animosité.. Vous pouvez vous rappeler le colon Yacov, ce gros imbécile qui disait, dans le langage de Brooklyn : « If I don’t steal your home, somebody else gonna steal it » (si je ne vole pas votre maison, quelqu’un d’autre le fera). Ils suivent tous le même chemin.

Les choses ont pris une autre tournure face aux attaques des colons, remplies de meurtres et de crimes, supervisées directement par la police « israélienne » et les forces des garde-frontières. Tu les vois à la poursuite des citoyens arabes dans les rues. Nous avons tous visionné les vidéos sur Tel Aviv, Haïfa, Yafa, Akka et al-Quds, où la police réprimait les gens dans toutes les villes arabes de l’intérieur. Les colons se sont transformés en bêtes enragées, libérées de la grande cage. Ils reçoivent le soutien de l’Etat et de ses différentes institutions, pour affronter des gens isolés, qui ont décidé de se défendre, de défendre leurs maisons et leurs terres, tout simplement, comme ferait tout être vivant lorsque sa vie est menacée.

Nous ne sommes pas exposés à ce qu’on appelle « les attaques des bandes de droite » ou à « une guerre civile ».. Nous nous défendons face à la plus violente campane d’épuration ethnique de l’époque moderne. De là, sur cette terre, les Palestiniens, dans l’ensemble de leurs villes, leurs bourgs et leurs villages, se sont levés pour défendre, tout simplement, leurs vies face à ce mal sioniste vorace et malade, qui a atteint un stade avancé, et qui ressemble beaucoup aux débuts du nazisme dans les années 30 contre les Juifs en Allemagne et en Europe, lorsque des signes étaient inscrits sur leurs maisons pour être attaquées, et lorsqu’ils étaient poursuivis pour les tuer et malmenés.. C’est ce qui se passe à présent.

Les colons, protégés et supervisés par la police, chantent « mort aux Arabes » dans les rues, ils posent des signes sur les maisons des Palestiniens dans al-Lid et Akka, ils brisent les vitrines des magasins des Palestiniens à l’intérieur « d’Israël ». Nous avons vu hier une pré- « nuit du cristal » où les juifs ont été exposés aux nazis, lorsque les colons ont attaqué les gens vivant tranquillement chez eux, et où ils ont écrasés les gens dans les rues ! Nous affrontons une situation impossible d’un Etat raciste et malade, qui reproduit l’Etat nazi contre nous à présent. La question qui se pose est : Shlomo, quand est-ce que tu nous emmènes aux fours à gaz?

Chacun de nous s’est à nouveau découvert, constatant ce qui se passe sur le terrain. Les rues s’illuminent par les jeunes dans la plupart des villes, des bourgs et des villages arabes. Ces jeunes affrontent directement ces colons enragés qui entrent dans les villages et les villes, en masse, sous la protection de la police, à l’appel officiel des institutions « israéliennes » et des médias « israéliens » et de tout ce qui est « israélien ». « Israël » affiche ses crocs nazis… Il ne peut oublier ce qui s’est passé. Nous, non plus, nous ne pouvons pas oublier ce qui s’est passé ni ce qui se passe actuellement. Cette génération n’a pas seulement élevé son toit, mais elle l’a entièrement détruit, et il ne nous reste plus de toit, sinon le beau ciel bleu. Jusqu’où nous irons après cela ? Qui le sait ?

L’ensemble s’est révolté tout d’un coup, contre toutes les formes de l’oppression et de la tyrannie coloniales.. Nous sommes les opprimés et les dominés, et nous n’avons plus rien à perdre. Notre dos est au mur et nous défendons notre droit, notre dignité, notre liberté, avec honneur et fierté, nos têtes ne sont courbées pour personne. Nous savons que nous avons un droit dans ce monde, et nous le prendrons malgré tous. C’est un droit que personne ne peut discuter.

Les formes de la tyrannie à l’intérieur de ce petit Etat qui ressemble à un abcès sont nombreuses, cette oppression nous mâche et nous crache à chaque fois, et le monde regarde. Il est temps que nous nous libérons, que nous renversons la table à la face de tous. Il y a de nombreux murs qui doivent être abattus, le premier et non le dernier, le mur de l’apartheid.

« Israël » est ce qui reste du colonialisme, et nous faisons comme a fait tout peuple ordinaire affrontant un régime colonial criminel… Nous luttons contre le colonialisme, nous luttons contre cette excroissance maligne qu’il faut arracher du monde, et qui s’appelle « Israël » !

(source : site arab 48)

Photo : dessin de Sarah Houweilli, réfugiée palestinienne au Liban

https://cirepal.blogspot.com/2021/05/cette-terre-yacov-est-la-terre-de-nos.html?m=1&fbclid=IwAR0tikAyjsP2zXDGgta0ZYjUkaG8Z051zWJod8qNZ3TW5NVRJvYlaDd0e5A

print