Conférence-débat : L Etat contre le Peuple : les origines économiques de la Révolution algérienne.

le 20 juin 2019 à 19:30

Salle des étoiles au marché des douves

4 rue des Douves, 33800 Bordeaux

Par Faouzi El Mestari, enseignant agrégé en économie et doctorant à Sciences PO, spécialiste en économie politique de l Algérie.

Même si le soulèvement populaire sans précédent qui agite l’Algérie depuis le 22 février 2019 a créé la surprise chez la plupart des analystes politiques, il n’est pas sans lien avec l’histoire récente de l’Algérie, en particulier le marasme économique des deux dernières décennies et l’incurie des politiques menées sous l’ère Bouteflika. Fondamentalement, le processus révolutionnaire en cours trouve ses origines dans l’incapacité de l’Etat algérien à impulser le développement économique et le progrès social de la nation. Plus précisément, le pouvoir politique, au lieu de promouvoir les forces sociales capables de mener à bien l’industrialisation du pays, a structurellement fait barrage à toute possibilité d’émergence économique. Maintenant un rapport permanent de domination et de conflit à l’égard des classes industrialisantes, la classe dirigeante algérienne a étouffé les tendances au changement qui émanaient de la société. En particulier, en confinant l’essor du secteur privé, en bloquant le développement de la bourgeoisie industrielle, et ce dans un souci de préservation de l’ordre politique ambiant, elle a créé les conditions d’une stationnarité économique à l’origine du bouleversement révolutionnaire qui a mobilisé tous les secteurs de la société sans exception. C’est cette configuration socio-politique de blocage ou le fonctionnement de cette coalition anti-développementale au pouvoir que nous proposons d’étudier au cours de cette soirée en votre présence.

Comité Action Palestine